Comment vivre une bonne relation de couple ? Vivre en couple c’est passer de un à trois: Moi, l’autre et la relation.Dans le couple une intimité personnelle doit cohabiter avec une relation ensemble.Construire une relation c’est s’allier à quelqu’un, pour s’allier il faut se délier.Communiquer c’est mettre en relation.

Une relation a deux conduits: Celui que j’ai pour l’autre, celui que l’autre a pour moi. Ce qui améliore la relation c’est l’hygiène relationnelle pas les sentiments…

Vous pouvez aimer à la folie et proposer une relation invivable. 

Comment vivre une bonne relation de couple épanouissante ?

Une relation de couple vivante doit respecter son désir sinon on risque l’apparition de la maladie (mal à dit). respecter le désir de l’autre. Un désir a surtout besoin d’être entendu, compris, pas forcément réalisé. Le besoin doit être réalisé.La relation de couple est le creuset où vont se jeter tous les malentendus. On peut symboliser les désirs pour les respecter et les faire respecter. Pour se respecter soi-même.

Derrière toute peur il y a un désir, occupez-vous de préférence de votre désir. 

Par exemple: J’ai peur que tu aies un accident, en fait, j’ai le désir que tu restes en vie.

Le droit à l’échec est l’une des conditions fondamentales de toute mise en jeu du désir,avec toutes les conséquences, c’est à partir de là qu’on accepte le risque d’être déçu par l’autre.Mais aussi c’est à partir de là qu’existe la possibilité de l’aimer pour lui en le découvrant. L’aimer pour ce qu’il nous révèle d’inconnu, l’aimer pour sa différence. La pire des solitudes est de s’ennuyer avec soi-même.

De la rencontre à l’échange: On court vers quelque chose, on rencontre autre chose.

Une petite histoire…

Juliette souffre de la solitude. Elle a une vie bien remplie entre son travail qui la passionne, le sport qui lui permet de garder la forme et surtout un corps de rêve, mais voilà à quoi ça sert si aucun homme ne tombe amoureux d’elle ?

Elle a un bon caractère, joyeux, attentionné,tous ses amis le lui disent, alors ? Pourquoi je suis encore seule se répète Juliette en boucle dans sa tête. Ce faisant elle ne se rend pas compte qu’elle renforce le blocage qui l’empêche de faire LA rencontre dont elle rêve. Bien sûr elle a eu quelques relations mais aucune n’était épanouissante, c’est frustrant ! Il doit bien exister cet homme idéal qu’elle voit dans ses fantasmes, tiens pourquoi fantasmes ? est-ce vraiment impossible de rencontrer un homme qui corresponde à ce qu’elle souhaite ? Non elle refuse de voir qu’elle fantasme !

Un beau jour, à un barbecue de fin d’année, Juliette est attirée par Celui qu’elle cherche depuis si longtemps…Il est là, il la regarde, lui sourit puis vient lui proposer un verre de punch. Juliette sur le coup de l’émotion se contente de sourire elle ne veut pas balbutier se montrer émue ou troublée, non elle ne va pas s’emballer on verra bien…

Une vraie relation s’établit entre Juliette et son prince charmant. Tout semble parfait. Ils décident de vivre en couple, s’installent dans un bel appartement choisi ensemble, partagent des moments de grâce, ils aiment sortir au cinéma, se balader, faire du jogging …Pourtant Juliette n’est pas complètement épanouie, elle se pose plein de questions. Est-il sincèrement amoureux de moi ?

Au fil du temps, Juliette s’aperçoit que son compagnon prend de plus en plus de place dans son espace de vie exigeant qu’elle change sa façon de penser sur certaines choses, la pousse à prendre en charge toutes les taches ménagères, lui demande de le tenir informé de ses dépenses…

Juliette perplexe se demande « Est-ce que j’ai attiré cet homme à moi avec mon besoin d’être aimée? » « On dirait qu’il est en manque d’amour avec son besoin de me posséder  » Elle en vient à penser qu’il confond attachement et sentiment d’amour.

Elle entreprend es recherches pour éclairer sa lanterne. Elle découvre alors que dire « je t’aime » peut-être une source de malentendus comme de penser « il m’offre des fleurs donc il m’aime »

En effet l’amour a plusieurs facettes:

  • Amour d’attachement: Grace à toi je me sens fort
  • Amour de besoin (aime-moi) Je l’attire à moi avec mon besoin d’être aimé.
  • Amour de manque: réclame l’amour que la mère n’a pas donné.
  • Amour de consommation: j’aime l’amour qu’elle ou il a pour moi.
  • Amour de désir: Chacun a de l’amour à donner, chacun fait un bout de chemin.
  • Amour amplifiant ou réducteur (je l’aime surtout quant il ou elle est absent)

La nature de l’amour va dépendre de la dynamique des amours de chacun pour l’autre.

Comment passer de la fusion ( les deux font un) à la différenciation (un et un) ? Par la relation, le conduit par lequel se font les échanges.

Chacun tient un bout de la relation( on peut symboliser en tenant chacun un bout d’une écharpe) vous êtes responsable de votre bout, vous tentez de gérer le bout de l’autre avec uns incapacité à gérer votre bout. Votre désir n’est pas tout puissant.

Si vous tirez l’écharpe vers vous, l’autre peut venir vers vous ou résister en essayant de vous attirer à lui, en mettant de la conscience dans la relation on y met de la souplesse, de l’écoute, de la compréhension.

Enfant vous avez pu intégrer les schémas des deux facettes des parents:

* Maman qui dorlote, câline… et Mère qui réprimande, ordonne

*Papa qui joue qui rit… Père qui corrige, montre de l’autorité

Vous ne devez pas confondre votre partenaire et son comportement.

Pour s’allier il faut se délier, Quitter ma ou mes relations antérieures (papa, maman, autre partenaire). Apprendre à se séparer.

Un homme a déposé chez une femme un rêve de vie. Elle part, elle emmène avec elle SON rêve de vie et laisse chez lui un trou qui l’empêche de s’allier. Il doit aller chercher son rêve de vie chez celle qui est partie pour se retrouver.

Réflexion

Deux sortes de désir: un désir vers l’autre très beau, un désir sur l’autre, terrifiant pouvant engendrer la violence, la souffrance.Vous n’avez pas de pouvoir sur le désir de l’autre. Ne confondez pas le sujet et l’objet.

Vous devez toujours vous interreser à qui vous parle et non à celui dont on vous parle. N’agissez pas contre l’autre mais pour vous.

La sensualité est la saveur de la vie, elle est le privilège de ceux qui cultivent le goût du bonheur, c’est à dire dans les instants fugaces qui sont les épices du quotidien.Le sentiment amoureux ne peut se pratiquer qu’au présent. Il s’égare en courant après un bonheur à venir, un bonheur qui serait permanent.

La loi de l’intention et du désir.

Vous pouvez créer les intentions les plus puissantes en alignant vos désirs sur l’intention de l’univers. Quand vous commencez à toucher votre coeur ou que vous laissez que votre coeur soit touché, vous commencez à découvrir qu’il n’a pas de fond, qu’il n’a pas de solution, que ce coeur est immense et sans limites, vous découvrirez combien il y a de chaleur, de gentillesse, mais également d’espace.

Recevez gratuitement mon livret "Le Respect c'est quoi"

Vous serez également prévenu par email de la parution des nouveaux articles.

Inscrivez votre prénom et votre adresse email ci-dessous puis cliquez sur le bouton "Oui, j'accepte".

En soumettant ce formulaire, j\'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.
Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité.