Comment résister à la tentation de s’immiscer dans la vie des autres? En vivant votre propre vie, vous avez bien suffisamment de points à améliorer, de leçons à apprendre, de projets à réaliser sans perdre du temps à essayer de vivre la vie des autres.

Cela n’a rien d’évident, j’en conviens, car la tentation peut être forte parfois de vous intégrer dans le parcours de ceux qui vous entourent.

Une petite histoire

Je suis maman d’une fille et d’un garçon qui ont dix sept mois de différence, le choix du roi me direz-vous, c’est vrai, c’était mon désir depuis toujours. Ils sont notre trésor mais ils ne nous appartiennent pas. Nous devons souvent nous gendarmer pour ne pas nous imposer à eux, surtout quand ils expriment des idées opposées aux nôtres. Souvenez-vous, étiez vous confortable avec l’autorité parentale?

Nous les adultes, attendons le respect de la part des enfants, les nôtres mais aussi ceux des autres que nous trouvons souvent mal élevés, comme par hasard! Est-ce que nous les respectons?

Dès la naissance de mes enfants je me suis mise à leur écoute, comprenant qu’ils sont loin d’être de petites choses fragiles, juste capables de manger, dormir, pleurer, remplir leurs couches de matière plus ou moins agréable à sentir, comme nous mais sans les couches bien sûr!

Donc ils sont aussi capables de communiquer d’accord? Il suffit d’être à l’écoute de leur langage, oui je suis certaine que vous savez de quoi je parle, ces petits chérubins communiquent en permanence. Leur regard, leur sourire ou grimace, leurs gestes et aussi leur silence ou leur sommeil, calme, agité, perturbé…

Quel bonheur de décripter ces signes ! D’ailleurs on se rend compte aussitôt que « le courant passe » entre le bébé et nous. Pourquoi vouloir occulter cela en attendant qu’il soit capable de parler, de marcher, d’être « propre » de manger seul que sais-je?

Hélas beaucoup de personnes se croient investies de la mission « d’éduquer » l’enfant au lieu de l’accompagner pour l’épauler au fur et à mesure de sa croissance. Je suis ta mère, ton père, ton papy, ta mamy… tu dois m’obéir tu ne connais rien de la vie, tu dois m’écouter, quand tu seras grand tu feras ce que tu voudras (pas si sûr!) Tu dois apprendre à bien te comporter, politesse, respect, humilité… hum! Dur dur d’être bébé chantait Geordi!

Je suis désolée, quitte à vous choquer, je ne partage pas du tout ces comportements. Toute personne y compris l’enfant est digne de respect, mérite d’être écoutée, entendue, comprise dans ce qu’elle est: un être à part entière, on ne devient pas quelqu’un simplement en étant adulte.

Aujourd’hui la science nous démontre si besoin en est, que tout est une question de vibrations, que tout est lié, que l’esprit est éveillé à la naissance toujours en connexion avec le « grand tout » « Dieu » « l’univers » peu importe le nom qu’on lui donne.

Il est prouvé que l’éducation imposée , attention je ne vous dis pas d’être laxiste, l’enfant roi n’a pas été une réussite je crois, l’enfant s’éloigne de cette connexion divine pour adopter les schémas et comportements de son entourage, construisant une personnalité pas forcément en accord avec ce qu’il est vraiment.

« Je suis à l’écoute » C’est me mettre en connexion avec l’essence, l’âme, le coeur, l’esprit du bébé appelez ça comme vous voulez,  car dans cette union je suis en empathie avec lui et ça fait des merveilles! Chacun, oui chacun, maman et bébé, expérimente la vie à travers ces échanges subtils oh combien bénéfiques!

L’habitude s’installe petit à petit, évidemment la maman guide l’enfant avec amour et intelligence, s’appliquant à ne pas abuser de ses prérogatives d’adulte qui sait face à l’enfant ignorant.

La société, l’école, les us et coutumes, les traditions etc… auront une influence significative sur la personnalité de l’adulte en devenir, c’est pourquoi il est essentiel, pour ne pas dire vital, que les parents aident leurs enfants à développer un esprit critique, leur montrant l’exemple de vraies valeurs, qu’ils appliquent eux-mêmes, pas si simple!

Je crois que ce processus mis en place en partenariat  avec les enfants en fait des adultes responsables , capables de choisir par eux-mêmes ce qui est essentiel pour eux, quitte à nous mettre à l’écart pour certaines choses qui leur appartiennent personnellement.

  • Vous le voyez musicien et vous réagissez négativement car il veut être prof de math?
  • Vous souhaitiez qu’elle soit avocate , elle sait parler et à un bon esprit d’analyse, elle choisit d’être assistante sociale.
  • Vous espériez qu’il se marie, mais il préfère le célibat, vous restez déçu de ne pas avoir de petit à câliner et en plus il part en mission humanitaire.
  • Vous la trouvez  douée pour les langues hélas, cela ne la passionne pas, en plus elle adopte le charabia des jeunes actuels.

En comprenant que la vie de vos enfants ou des autres que vous supposez dans le besoin de vos conseils avisés, ne vous appartient pas, vous résistez à la tentation de vous imposer à eux. Ce n’est jamais agréable d’entendre: lâche moi, tu me fatigues, occupes toi de tes affaires…

Vous avez tout à y gagner, il est vrai que certaines périodes comme l’adolescence n’a rien d’évident, surtout quand on respecte la personnalité de sa fille et de son fils qui ne se manifeste pas du tout avec les codes semblables.

J’ai pu ressentir une certaine douleur d’abandon ou de frustration parfois, mais j’ai toujours su que j’étais en accord avec mes valeurs qui sont celles de la vie animée par un amour inconditionnel et respectueux  de l’humain dans sa globalité. Quelle récompense quand vous recevez des remerciements et de la gratitude en retour!

Savoir que vous êtes là simplement dans une relation claire sans faux semblant pour soi-disant ménager l’un ou l’autre alors que personne n’est dupe, le doute , l’incompréhension, la trahison parfois sont des poisons plus mortels que l’arsenic!

L’humanité changera quand chaque humain sera responsable de lui même dans ses droits et dans ses devoirs.

Il serait temps que les hommes et les femmes évidemment, comprennent qu’il ne s’agit pas d’attendre de la politique, de la religion, des associations en tout genre en un mot d’attendre des autres qu’ils vous donnent votre solution toute cuite.

Comprenez que tout le potentiel de bien-être est en vous depuis toujours et pour toujours. Votre mission sur cette terre est de faire de votre mieux pour installer la paix et l’harmonie en vous-même. Soyez curieux de ces valeurs indispensables à la santé de l’humanité et de la planète.

Vivez votre propre vie, c’est déjà un cadeau car l’être le plus précieux pour vous c’est vous.

Quand vos actions sont motivées par l’amour, votre énergie se multiplie et vous êtes capables de créer tout ce que vous voulez.Quand vous cherchez le pouvoir et le contrôle des autres, vous gâchez de l’énergie à la recherche de l’illusion du bonheur.

Fixez votre attention à accroître l’amour et vous saurez manifester vos désirs avec une facilité naturelle et sans effort.

La phrase à méditer pour se ressourcer

« Ce n’est pas toi qui est dans le monde, c’est le monde qui est en toi »

Recevez gratuitement mon livret "Le Respect c'est quoi"

Vous serez également prévenu par email de la parution des nouveaux articles.

Inscrivez votre prénom et votre adresse email ci-dessous puis cliquez sur le bouton "Oui, j'accepte".

En soumettant ce formulaire, j\'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.
Vos informations sont enregistrées dans un fichier informatisé conformément à notre Politique de confidentialité.